Pas d'antenne devant l'école

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

En ce moment:

Fil des billets

mardi 31 janvier 2017

Ecouter les lanceurs d'alertes....de Polytechnique et Supelec

Il arrive un moment où l'on ne peut plus ignorer la réalité, et il serait temps que les parents, enseignants et personnels du groupe scolaire Ventabrun se réveillent.

Les ouvrages, les rapports scientifiques et les actions se succèdent dans le monde pour dénoncer ce scandale sanitaire en cours. Rappelons encore une fois qu'aucun réassureur dans le monde n'accepte de couvrir les risques liés aux ondes électromagnétiques, car tous savent qu'ils ne peuvent pas payer les dégats majeurs sur la santé des citoyens.

Dans un petit ouvrage de 128 pages, Carl de Miranda, diplômé de l'École polytechnique et de l'École Superieure d'Electricité, réussit l'exploit de tout expliquer de l'impact des ondes sur la santé et de montrer les moyens de s'en protéger le plus possible.

Rappelons, une fois de plus, que les deux écoles de Ventabrun sont dans le champ arrière et latéral des 2 antennes du pylone situé à 8 mètres de la cour de récréation de la maternelle et une dizaine de mètres des classes des deux écoles, que la dangerosité dépend de la distance, et que le pays le plus au fait de la modernité numérique depuis 20 ans, la Finlande, interdit les antennes de téléphonie à moins de 500 m des écoles...

En 2013, la 4G est arrivée et a multiplié l'irradiation de nos enfants et personnels !

Titre : Réduire les ondes électromagnétiques, c'est parti!.

128 pages. Edité par Jouvence Editions. Format : 17,5 x 1,1 x 13 cm. Prix : 6,90 euros.

vendredi 11 octobre 2013

Des milliers de collectifs en lutte contre des situations identiques à celle de Ventabrun

Partout dans de monde, des dizaines de milliers de collectifs et d'associations protestent contre ces implantations proches d'écoles de crèches, d'établissements sensibles. On peut y voir que la plupart des collectifs soudés et actifs obtiennent le démontage des antennes.

En France, à Lyon, manifestation des parents d'élèves et des enfants pour une autre antenne gérée par Bouygues sur l'école Gerson:

(Photo extraite du Dossier Nouvel Obs 2013)

Voici des videos de manifestations et actions dans des pays anglophones: USA, UK, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande

  http://tinyurl.com/o62j5hr

Quelques collectifs en lutte aux USA ( sur des milliers)

http://www.electrosmogprevention.org/cell-towers-health-alerts/

Etat de New York :  http://www.dontcellout.com/

Etat du Nouveau Mexique : http://lajicarita.wordpress.com/2013/02/25/gonzales-school-parents-children-protest-cell-tower/

Etat de l'Oregon :  http://notabortower.com/

Etat de Floride : http://expelcelltowers.org/

Australie:

   http://www.notowersnearschools.com/  (pas d'antenne près des écoles...)

Espagne:

   http://www.next-up.org/pdf/Le_Quotidien_de_Seville_Le_college_maudit_18_01_2009.pdf

Luttes gagnées:

http://www.oregonlive.com/news/index.ssf/2008/09/west_linnwilsonville_school_bo.html

https://sites.google.com/site/nomarinwoodtower/

http://electromagnetichealth.org/electromagnetic-health-blog/mothers-day-demonstration-in-san-francisco-against-antenna-placement-near-schools-is-a-success/


Le ministère des télécom Indiens informe 1 milliard d'indiens de la dangerosité mortelle de la téléphonie ( téléphones et antennes-relais :

 Le ministère des télécom Indiens informe 1 milliard d'indiens de la relation entre antenne-relais et cancer :

200 antennes près d'écoles et sites sensibles enlevées à Jaipur ( Inde)

 http://daily.bhaskar.com/article/RAJ-JPR-200-mobile-towers-shut-down-35-lakh-users-hit-3771606.html

Taiwan

1500 antennes retirées à Taiwan :

 http://www.chinapost.com.tw/taiwan+/2007/11/06/129715/1500-cellphone.htm




et à Ventabrun ? 

- Christian Estrosi refuse toujours des mesures indépendantes et ne fait rien pour protéger les enfants, les personnels et enseignants ! défendez-vous !

mercredi 9 janvier 2013

Nos collègues Australiens

 Partout dans le monde, depuis une quinzaine d'années, des associations et des collectifs de citoyens se battent contre le scandale sanitaire des lois sur la téléphonie.  Celui-ci en Australie a un intitulé similaire au notre...

http://www.notowersnearschools.com/

vendredi 21 décembre 2012

Réunion concertation antennes-relais à la Préfecture des AM

3 parents du groupe scolaire de Ventabrun ont assisté le 12 décembre 2012 en Préfecture des AM, sous la présidence du Secrétaire général de la Préfecture, à une réunion de sécurité et concertation sur la téléphonie mobile, en présence des représentants des quatre opérateurs, de représentants de la Mairie de Nice et autres communes des AM, associations, et des services préfectoraux concernés. Un représentant de l'ANFR (Agence Nationale des Fréquences) était également présent.

La réunion a commencé par présentation des projets des 4 opérateurs, qui gèrent des milliers d'antennes sur les AM. Tous sont en train de prospecter de nouveaux sites (notamment le nouveau venu Free) et d'établir leur stratégies pour le déploiement de la 4G, qui rappelons-le, va multiplier les débits de 15 à 60 fois par rapport à la 3G, et le nombres de machines communicantes connectées aux antennes-relais. C'est donc l'annonce d'une pollution hertzienne accrue considérablement pour tous les riverains d'antennes ( et les utilisateurs de ces technologies).

Il est à noter qu'aucun opérateur n'a donné de détail sur son déploiement 4G, et qu'un des opérateurs a refusé d'aborder le sujet dans sa présentation. 

Il a été rappelé dans cette réunion qu'un nouveau protocole de mesure de l'exposition a été mis en place récemment, ce que demandaient les associations depuis longtemps, tellement le précédent était obsolète et trompeur. Ce protocole est à l'étude par les associations, qui attendent de nombreuses corrections donnant une meilleure idée de la pollution hertzienne, mais il y a de fortes chances qu'il soit encore imparfait, proximité des agences gouvernementales avec les opérateurs oblige....

L'opérateur Bouygues, opérant sur les antennes de Nice-Ventabrun appartenant à TDF, a indiqué qu'il n'avait toujours pas avancé sur la possibilité de déplacer l'antenne qui est devant la maternelle.

Les parents d'élèves du groupe scolaire de Ventabrun ont demandé à l'assistance et aux services de la préfecture de bénéficier de nouvelles mesures plus sérieuses que les précédentes, avec ce nouveau protocole, et en leur présence, afin d'éviter toute contestation.

En effet, les parents ont rappelé à l'assistance que les précédentes mesures ont été prises en dépit du bon sens: seulement 3 points de mesure pour un groupe scolaire entier, ce qui ne peut en aucun cas indiquer d'éventuels points chauds, mesures prises seulement dans l'école maternelle, dans un angle mort du faisceau hertzien issu des lobes latéraux et arrières des 2 antennes, alors que l'exposition est très grande dans les classes de primaire qui sont à la même hauteur que l'antenne.

La préfecture et l'ANFR ont pris note de notre demande d'être présents au moment des mesures.

En résumé, cette réunion a été aussi désagréable que les précédentes, les opérateurs ne se privant pas de mentir effrontément en pilonnant à tout bout de champ que les antennes-relais et la téléphonie sont sans danger, ce qui ne manque pas de sel quand on connait les milliers d'études scientifiques prouvant le contraire, et alors que l'OMS vient de classer les ondes de la téléphonie dans la catégorie 2B ( cancérogènes possibles). 

A suivre. La mobilisation des parents de Ventabrun est de plus en plus importante pour arriver à faire cesser ce danger sur nos enfants.

Abonnez-vous à la liste de diffusion pour rester informé.

samedi 22 septembre 2012

Création du collectif "Pas d'Antenne Devant l'Ecole"

Plusieurs groupes scolaires des Alpes-Maritimes sont concernés par les nuisances dues aux antennes-relais. Dans certaines écoles visées directement par des antennes proches, des enfants souffrent de maux de tête permanents et de divers troubles du comportement, au point pour certains d'avoir dû être déscolarisés de ces écoles. Aucune étude épidémiologique ne pouvant être menée, il n'est pas possible de savoir si des troubles plus graves ont lieu.

Hier à Nice a eu lieu la première réunion inter-écoles du département, entre parents et citoyens directement concernés par les nuisances des antennes-relais sur leur enfants. A Nice, comme partout dans les AM et en France, des enfants et des personnels doivent subir au quotidien les irradiations nocives des antennes-relais, du WIFI ou des téléphones DECT, sans pouvoir s'en prémunir. Les parents ont pu échanger leur expérience, notamment sur les relations avec les autorités, et spécifiquement avec les maires. Nous avons aussi bien parlé de l'évolution du dossier au niveau local et au niveau national.

Dans la longue histoire des relations entre parents, écoles, associations, opérateurs et mairie, depuis une dizaine d'années, on a vu à Nice des événements positifs, des antennes enlevées, réorientées, inactivées. Un opérateur a changé ses antennes pour mettre des antennes moins puissantes devant une école. Des antennes visant directement les écoles ont été réorientées. Quelques rares  antennes trop 'violentes' ont été supprimées.

Des événements négatifs: nouvelles antennes, antennes dissimulées en cheminées ou en arbres. Augmentation de la puissance des antennes, augmentation du débit avec la généralisation de la 3G et l'arrivée de la 4G.

Le collectif "Pas d'antenne devant l'école" va permettre aux différents collectifs de parents en lutte pour leur enfants d'exposer leurs dossiers et leur actualité . Ce blog devrait évoluer progressivement pour leur donner la parole. 

Il sera possible de nous rencontrer, et de rencontrer quelques parents et représentants des différents collectifs de lutte, ce samedi 29 septembre 2012, à Nice, dans le jardin public de la Villa Thiole (devant le Marché de la Libération) , à 11H, à l'occasion de la manifestation nationale sur les champs électro-magnétiques "500 visages pour une loi" , menée par la Coordination Nationale des Collectifs Contre les Antennes-Relais

Si votre école est concernée par un problème d'antenne-relais et qu'un collectif s'est créé, n'hésitez pas à nous contacter pour avoir accès à la rédaction de nouvelles sur le blog. Une liste de diffusion dédiée est créée, voir page " Contact" pour  nous permettre de partager nos informations entre nous et avec tous les parents et citoyens concernés.